Hausse de la cyber-criminalité

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Hausse des cyber-attaques ciblées

Hausse de la cyber-criminalitéEn 2015, les cyberattaques ciblées sont toujours plus sophistiquées et surtout, c’est plus inquiétant elles sont de plus en plus nombreuses. On les nomme souvent Advanced Persistant Threats, car elles diffèrent des approches de cyber-criminalité traditionnelles. Ces APT visent des cibles spécifiques, utilisent des réseaux insuffisamment sécurisés et ont pour but de ne pas faire de bruit afin de ne pas être détectées.

Danger sur les systèmes de paiement en ligne

Si toujours plus de monde achète des biens et des services sur Internet, ces systèmes de paiement en ligne deviennent toujours plus attirants pour les créateurs de malware qui recherchent des gains financiers. En 2014 a eu lieu l’attaque d’un système paiement numérique, avec un cyber-criminel qui a collecté plus de 600.000 dollars US en Bitcoins et Dogecoins via un réseau de machines infectées. Ce type d’attaque sur les systèmes de paiement en ligne eux-mêmes deviennent de plus en courantes.
Des attaques de force brute ont tenté d’accéder aux comptes protégés par un mot de passe en les bombardant de mots de passe populaires pour obtenir un accès à distance. Cela confirme l’importance d’avoir des mots de passe forts et uniques, sur toutes les machines.

L’internet des objets est la prochaine cible

Apple watch, bracelet tactile, télé connectée… Ces nouveaux appareils qui se connectent à internet stockent plus de données représentent un potentiel d’attaque pour les cybercriminels. Des attaques et des concepts ont aussi été montrés dans le secteur de la télévision sur des systèmes variés, des systèmes de caméra IP, du système biométrique au smartphone, en passant par les Google glasses, même si leur développement marque une pause.
Ce type de cyber-attaque est en cours de développement tout comme se développe ses objets. Les problèmes sont encore à venir dans ce domaine.

Se protéger des des cyber-attaques

Pour la machine, surtout avec Windows, un antivirus est nécessaire. Une solution pour vous prémunir des cybercriminels et protéger votre pc, votre mobile ou votre tablette lors de vos connexions internet est d’utiliser un service VPN pour sécuriser votre connexion. Vous vous assurez ainsi qu’aucune personne mal intentionnée, qu’un hacker, qu’une agence de surveillance, n’écoute et n’utilise les données que vous envoyez, même lors d’une connexion internet non protégée. La danger maximale étant les accès wifi public. Vous évitez que vos mots de passe bancaires, vos informations confidentielles, vos comptes e-mail ou vos profils de réseaux sociaux soient interceptés et exploités à votre insu.
Chaque information que vous envoyez ira directement dans votre tunnel virtuel sécurisé.

>> Sécurité VPN

 

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

3 Réponses à “Hausse de la cyber-criminalité”

  1. Il faut utiliser un antivirus sur tous les ordinateurs et smartphones doivent être protégés par un antivirus et un pare-feu, qu’ils soient connectés à internet ou pas sans oublier ou reporter indéfiniment les mises à jour requises ôte toute efficacité aux systèmes de sécurité. Sécuriser les accès wifi avec VPN et préférer la connexion filaire qui offre plus de sécurité. Sinon, il faut sécuriser ses accès wifi (WPA2 de préférence, sinon WPA-AES). Utiliser un proxy pour filtrer les données circulant par internet (permettant de bloquer des sites par exemple). De l’autre, le VPN est la solution nécessaire pour sécuriser l’accès à distance aux systèmes de l’entreprise.

  2. Les états aussi se mettent à attaquer sur le net. Les Etats-Unis sont « préoccupés » par l’usage que ferait la Chine d’un nouvel outil de censure d’Internet, surnommé le « Grand Canon ». C’est incroyable. Ce « Grand Canon » a été découvert et documenté par des chercheurs de l’université de Toronto. Variation technique de la « Grande Muraille », le dispositif chinois de censure d’Internet, il a été utilisé à plusieurs reprises ces derniers mois pour détourner du trafic entrant en Chine vers des sites défavorables au régime de Pékin, les rendant inaccessibles aux internautes du monde entier en les surchargeant de visites.

  3. Et je crois que c’est même qu’un début.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags XHTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <blockquote cite=""> <code> <em> <strong>