Le danger des objets connectés

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Danger des objets connectésContrôler sa maison ou son appartement du bout des doigts, voici la promesse des fameux objets connectés qui se développent à toute vitesse. Et rien ne sera épargné des réfrigérateurs aux télévisions, en passant par les thermostats, de la porte aux fenêtres, les meubles, les caméras de surveillance, les serrures, les systèmes de détection, ou encore les éclairages… de plus en plus d’équipements du foyer peuvent être pilotés à distance à l’aide d’un smartphone via un réseau local et Internet. Mais derrière ce rêve de la maison intelligente et connectée, encore inimaginable il y a quelques années, se cachent d’inquiétants problèmes de sécurité.

Failles des objets connectés

Une étude de Fortify, la division sécuritaire de la société HP, semble en effet indiquer que les dix objets connectés les plus populaires sont de véritables gruyères en terme de sécurité. C’est une étude très inquiétante qui indique que chacun comptait en moyenne 25 failles différentes de celles trouvées chez ses concurrents, soit pas moins de 250 failles au total. Un bon début qui est jugé suffisamment représentatif par les chercheurs de Fortify pour en tirer des conclusions générales sur le danger des objets connectés.

Vie privée avec les objets connectés

Quid de la vie privée avec les objets connectés ? L’arrivée des objets connectés, tels les compteurs intelligents, caméras, capteurs, pose de nouveaux défis pour la protection des données personnelles. C’est l’invasion des objets connectés. Nous avons déjà des mouchards dans nos poches. L’internet des objets peut rapidement devenir l’internet des objets espions si on ne prend pas garde à les laisser proliférer de manière anarchique. Il faut être conscient que la courbe de charge électrique consommation heure par heure permet de savoir si quelqu’un est dans la maison, quel équipement est utilisé, à quelle heure, etc… selon le directeur de la division Grand public de Microsoft France. La confidentialité des données de santé semble par exemple critique. Cette problématique de la vie privée face aux objets connectés pose les enjeux que soulève l’apparition des objets connectés pour la protection des données personnelles, et propose des axes de réflexion pour une régulation.

La dangerosité de l’utilisation de ces appareils tient principalement dans la quantité et la variété des informations personnelles qu’ils permettent de recueillir.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

5 Réponses à “Le danger des objets connectés”

  1. Moi je crois que ça va devenir dangereux surtout à partir du moment où on va commencer à implanter les objets dans le corps. Ce qui risque d’arriver assez vite.

  2. Et le pire c’est qu’on a encore rien vu de cette nouvelle invasion.

  3. Comme les objets connectés, la technologie des réseaux mobiles s’est enrichie ces dix dernières années grâce notamment à des méthodes d’accès radio 10 à 20 fois plus puissantes que les technologies initiales et une miniaturisation des composants. On multiplie les portes d’entrée à toutes sortes de choses malveillantes.

  4. Le fait que ces objets soient connectés à un réseau accroît vraiment beaucoup les risques de hacking en tout genre. En cas d’une connexion à une alarme domestique, les menaces sont réelles et les biens sont encore plus faciles à voler. Le risque de sécurité est grand. Les utilisateurs de l’Apple Watch la nouvelel montre connectée vont devoir accepter que leurs données soient diffusées, puisque celles-ci sont envoyées sur la plate-forme d’IBM ce qui posent des problèmes. Il faut savoir qu’Apple enregistre énormément de données et souhaite revendre les données à d’autre entreprises pour développer ses profits sur le dos des internautes et des utilisateurs de ses services. Apple a indiqué que les données sont envoyées de façon anonyme mais cela ne fait que relancer le débat, car il s’agit toutefois de données personnelles que l’on ne souhaite pas forcément diffuser. On devrait avoir le droit de choisir.

  5. Il a été rapporté récemment que Vizio téléviseurs intelligents suivre l’activité des utilisateurs et les habitudes d’écoute et les signaler aux annonceurs. Ce suivi est désigné par la société comme « Interactivité intelligente » et est activé par défaut, donc les utilisateurs doivent manuellement opt-out de la fonctionnalité pour l’éteindre. Encore plus alarmant, cette information peut également être appliquée dans l’ensemble de périphériques – ce qui signifie que les annonceurs peuvent utiliser ces informations pour utilisateurs cibles sur leurs smartphones et autres appareils.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags XHTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <blockquote cite=""> <code> <em> <strong>